Les peintures se construisent comme des collages. Les figures se découpent à la sur-face de la toile dans des attitudes étranges, parfois leur présence n'est suggérée que par la silhouette d'un visage. Elles s’imbriquent dans des structures colorées où l’espace se déploie dans un jeu de formes et de plans qui se superposent. 

Le jeu, élément cher à Garance Matton : scrabble, mots fléchés, puzzle, est une composante, presque structurale de son imaginaire. Il est ce qui lui permet d'assembler des éléments picturaux issus d'univers différents mais aussi de faire dialoguer plusieurs manières de peindre. Garance Matton crée des peintures aux multiples langages, ses images recomposées sont remplies de citations artistiques : Piero della Francesca, Uccello et se mêlent subtilement à des objets du quotidien de l'artiste : peigne, horloge ou à des éléments collectés sur internet. Ils cohabitent tous dans la peinture, comme autant de pièces de puzzles, de pièces d’une maison.

Sarah Maison

Chargement de l'image
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus....
Fermer